Bienvenue sur les BD du Chat Noir

Ce blog est destiné aux amateurs de bandes dessinées en tout genre. Ils s'agit tant de mettre en avant des coups de coeurs que de faire un éclairage spécifique sur une oeuvre ou l'actualité.

Ce blog est né de la volonté de partager ma passion pour le neuvième art.
A l'heure où la bande dessinée voit ses limites constamment repoussées, alors qu'elle mute et qu'on la trouve sur toute sorte d'écran, lorsqu'à l'échelle de notre petite planète les genres fusionnent et donnent ainsi de nouvelles générations prometteuses, nous sommes conscients que la bande dessinée est en train de vivre des heures nouvelles. Sorti de l'enfance, cet art longtemps décrié est en train de passer le cap de l'adolescence, un magma bouillant d'énergies, d’innovations et d'envies.
C'est cette aventure que nous souhaitons partager.

mercredi 4 juin 2014

Rencontre avec André Chéret (Rahan) et Emmanuel Roudier (La guerre du Feu, Néandertal, Vo'Houna)

Un grand souvenir pour cette rencontre avec André Chéret (Rahan) et Emmanuel Roudier (La guerre du Feu, Néandertal, Vo'Houna, Ao petit néandertal) à la Médiathèque André Malraux en avril 2012.
Merci à Marc Rioux pour la prise de vue et le montage (Rahan.org)

mercredi 2 avril 2014




19ème Festival de Sérignan

7-8 juin 2014

Thématique : Liberté !
Affiche 2014, signée Patrick PRUGNE



Pour sa 19ème édition le Festival de Bande Dessinée de Sérignan a choisi pour thématique la « Liberté ! ». Dans notre monde en mutation, il est bon de saisir et d’appréhender les différentes notions de liberté, où elle commence et où elle s’arrête.
La bande dessinée est certainement une des formes les plus abouties d’expression artistique, elle permet une liberté incroyable dans l’expression. L’imagination n’y connaît aucune limite, et son langage est compris de tous. Philippe Druillet dit d’elle : « Avec ma plume et ma gomme, je peux me payer 30 000 figurants et des décors de 14 milliards. Je n’ai qu’à les dessiner… ».
Le 9ème art est riche d’une grande diversité, et à travers ces différentes formes la bande dessinée ne fait qu’exprimer encore davantage la liberté. On ne va pas s’en priver !


UN PRESIDENT QUI INCARNE LA LIBERTE : PATRICK PRUGNE


Pour défendre sa thématique sur la « Liberté ! », le Festival de Sérignan a choisi pour sa 19ème édition un président qui a soif de liberté et de grands espaces en la personne de PatrickPrugne.
Passionné de westerns, Patrick Prugne se nourrit aussi bien des romans de Fenimore Cooper que des aventures de Blek le Roc ou de Blueberry. En 1990, il remporte le concours jeunes talents d’Angoulême. Suivent les histoires délirantes de Nelson et Trafalgar, ainsi que Fol, un récit de féerie inspiré de Tolkien aux éditions Vents d’Ouest. En 2004, il donne libre cours à ses talents de coloriste et passe à la couleur directe pour L’Auberge du bout du monde chez Casterman, scénarisé par Tiburce Oger.
Canoë Bay, aux éditions Daniel Maghen, est l’album de la maturité lui permettant d’aborder un nouvel univers qui deviendra sa marque de fabrique : le Nouveau-Monde, dont il est dorénavant un des artistes majeurs. Le titre rencontre un grand succès public et critique, et se voit décerner plusieurs prix. Pour les albums suivants, Frenchman et Pawnee, Patrick Prugne réalise également le scénario et renoue avec les grands espaces, les forêts, les tribus indiennes du Mississipi... et la grande Aventure !
Patrick Prugne s’est naturellement imposé comme président de cette 19ème édition du festival BD de Sérignan. Ces prestigieuses illustrations du Nouveau Monde sont chargées d’un fort sentiment de liberté. On y retrouve l’homme face à la nature, libre de ses choix, choix existentiels et somme toute irréversibles. La liberté est présente également dans sa technique, peu à peu le trait s’efface devant sa palette de couleur, magnifiant ce sentiment de liberté à la fois doux et sauvage. Enfin, la liberté dans la narration, à travers une forte pagination, portant au mieux le développement dramatique de ses histoires.
L’ensemble emprunt d’une certaine forme de romantisme contemplatif laisse une finale d’une incroyable fraicheur.

L’illustration pour l’affiche 2014 est d’une grande qualité et d’une émotion rare. Son talent d’aquarelliste donne une lumière digne d’un beau matin languedocien.

https://www.facebook.com/Festivalbd?ref=hl



mercredi 26 mars 2014

L'affiche des 9ème Rencontres de Gruissan, par Yves Swolfs (Durango, Le prince de la Nuit, Légende)
 et la liste des invités :


BASCOUR, Xavier (Le destin de Thémis)
BASTIDE, Jean (Sambre)
BEKA (Rugbymen)
BIANCARELLI, Franck (Dunk)
BONNEAU, Laurent (Metropolitan)
CRIP (Studio danse)
ELRIC (Harpignies)
ESPE (Château bordeaux)
GARRERA, J.Luc  (roit au but)
GINE, Christian (Les bouclier de Mars)
HIRN, Laurent (Le pouvoir des innocents)
HUBSCH, Eric (Légendes de Troy)
JARBINET, Philippe (Airborne)
JEROMEUH (un garçon au poil)
JIM (Nuit à Rome)
JULIE, Alain (Velomaniac)
KERAMIDAS, Nicolas (Alice au pays des singes)
LULU IN THE SKY ( in th sky)
MAFFRE, Julien (Le tombeau d'Alexandre)
Marko (Les Godillots)
MARTY, Lionel (le rêve de Jérusalem)
MIYA (ATELIER Collectif Napée)
MORETTI, Nora(Princesse Sara)
NAY (ATELIER Collectif Napée)
OTERO, Nicolas (Uchronie(s) : New Moscow)
PELLET, Philippe (Les forêts d'opale)
REED MAN (Mikros & Photonik : l'ombre et la lumière)
RICA (Succombe qui doit)
RIDEL, Curd (Angèle et René)
ROUDIER, Emmanuel (La guerre du feu)
ROUSSEL, François (Des bêtes)
STAN SILAS (La vie de Norman)
SWOLFS, Yves (Légende, Durango)

mercredi 13 novembre 2013

La vie en... TROLLS

Cette exposition réalisée par la médiathèque S. Beckett de Sérignan, en partenariat avec les éditions Soleil et la société Attakus rend hommage au talent de l’artiste Jean-Louis MOURIER.

Passionné de bande dessinée dès son plus jeune âge, il achète Pif Gadget pour lire les aventures de Rahan. En 1978, il entre aux Arts Appliqués, il choisit l'option "pub", celle qui graphiquement, le rapproche le plus de la bande dessinée. Diplôme en poche, il se lance dans la pratique de divers petits boulots dans l'imprimerie, la copie de tableaux…
Sa rencontre avec Arleston, scénariste fétiche des éditions Soleil, lui permet de réaliser enfin son premier album en couleurs directes : Les Feux d’Askell.

En 1997, forts du succès de Lanfeust, ils développent ensemble le monde de Troy avec les aventures du grand-père du troll Hébus : Trolls de Troy. Ils décrocheront avec cette série le Prix Jeunesse 9-12 ans à deux reprises au Festival International de Bande Dessinée d’Angoulême en 1998 et 2002. Il présidera la même année le 7ème Festival BD de Sérignan.

Cette exposition réunit pour la première fois des œuvres qu’il s’amuse à réaliser pour se détendre. Il peint à la manière de Léonard de Vinci, Klimt, Van Gogh, Dali…
La prouesse est d’autant plus impressionnante lorsque l’on sait que toutes ces illustrations ont été réalisées en numérique pour s’essayer à la palette graphique. Il épouse chaque style avec une effroyable aisance, un talent hors pair que lui envieraient des faussaires. Il détourne à la perfection ces œuvres du patrimoine mondial, en y ajoutant juste quelques… trolls !

Partant de l’œuvre de Jean-Louis Mourier, nous proposons au public de découvrir ses influences et références. C’est doté d’un véritable sens de l’observation, qu’il a développé son don pour le dessin.

Aussi, c’est un voyage qui est proposé, un voyage à travers le temps et la peinture. Armé de son trait à l’humour dévastateur, on redécouvre les classiques qu’il transpose dans le monde cruel des Trolls. Ces êtres friands de chair donnent à ces tableaux un ton décalé et nous plongent dans un abîme d’interprétation.


A la médiathèque de Sérignan (34).
Pour plus d'infos : 
https://www.facebook.com/mediathequesamuelbeckett.serignan 
https://www.facebook.com/events/371230376355582/
Voilà le programme :


 

mercredi 10 juillet 2013

La guerre du feu, tome 2


La guerre du Feu, tome 2
par Emmanuel Roudier
sortie nationale le 02/10/13
Une adaptation au plus prêt du roman de Rosny Ainé

Premières dédicaces à la Médiathèque de Sérignan (34), le vendredi 04/10/13 à 18h30
Voici la couverture en avant première.


Vo'Houna remasterisé et fin



35 000 ans avant notre ère, Cheval Cabré, intrépide chasseur du clan Takhja, voit son destin lié à Vo’houna aux yeux de miel. Lui est un homme long, elle une femme ours. Si les obstacles semblent s’incliner devant eux (clan, langage, coutumes…), il en reste un majeur en la personne de Thuriaq, puissant sorcier maléfique et époux de Vo'Hounâ...
Le dessin réaliste de Roudier nous plonge dans cette quête baignée de chamanisme. Grâce à une documentation fournie, il est au plus prêt de l’environnement tel qu'auraient pu le percevoir les Aurignaciens.
Dix ans après le début, il reprend la série complètement pour la transcender par l’épure. Cette intégrale, où l’on trouve le 4ème tome inédit,  présente ces planches en noir et blanc, avec seulement une touche d’ocre, qui donne un caché très rupestre. Un passionnant carnet graphique vient éclairer le travail de l'auteur et le mettre en parallèle avec les dernières recherches anthropologiques.
Cet ancien nominé au prix de la ville de Sérignan, primé à Angoulême en 2003, considéré comme le fils spirituel d’André Chéret (Rahan) sera présent pour la sortie du tome 2 de la Guerre du Feu (Delcourt) à la médiathèque de Sérignan le 04/10 à 18h30.



Vo’Houna, Emmanuel ROUDIER, éditions Errance, 28 €.





SERIGNAN 2013


GRUISSAN 2013

Rahaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa